Stromectol peut causer des étourdissements ou une somnolence. Ces effets pourraient s’aggraver si vous le prenez avec de l’alcool ou certains médicaments. Utilisez Stromectol France avec précaution. Evitez de conduire ou d'effectuer d'autres tâches potentiellement dangereux jusqu'à ce que vous ayez déterminé le niveau de votre réaction au médicament. Stromectol peut causer des étourdissements, des vertiges ou des évanouissements, et par conseuqent, l’alcool, la chaleur, l'exercice physique, ou la fièvre peuvent accentuer ces effets. Pour les prévenir, il faut s’asseoir ou se lever lentement, surtout le matin. Il est conseillé de s'asseoir ou de se coucher dès les premiers signes d'un de ces effets. Rarement, certains patients prenant Stromectol et qui ont eu également une infection par d’autres parasites (loasis) développent un problème cérébral grave et parfois mortel. Prévenez votre médecin si vous souffrez d'une infection d’un autre parasite.
novembre 24, 2021

Cette maman d’accueil est reconnaissante pour son “bébé miracle”

Par admin2020


Jessica Homann a pris cet autoportrait près de sa maison en banlieue de St. Louis.
Jessica Homann a pris cet autoportrait près de sa maison en banlieue de St. Louis. (Avec l’aimable autorisation de Jessica Homann)

Jessica Homann n’était pas vraiment une marcheuse.

Mais lorsque la pandémie a frappé et qu’elle s’est retrouvée enfermée, elle s’est irritée à l’idée d’être coincée à l’intérieur toute la journée.

Ainsi, pendant son heure de déjeuner, elle a commencé à faire de courtes promenades dans son quartier de banlieue de St. Louis. A quelques pâtés de maisons, dans ses tongs.

Peu de temps après, Homann avait acheté des chaussures de marche et des vêtements de sport, et elle parcourait trois kilomètres chaque matin. Puis trois milles. Puis quatre.

Elle commença à remarquer de petits détails autour de son quartier, comme si c’était la première fois. Elle admirait les arbres. Elle a espionné des faucons, des lapins et même un renard. Quand il a neigé, elle s’est surprise en faisant un ange des neiges.

Et elle s’est sentie restaurée.

“Ces promenades, avec l’air frais, la nature et la possibilité de s’arrêter et d’admirer la beauté tout autour de moi, m’ont ramené à moi-même”, a déclaré Homann, 47 ans, à CNN. “Ils m’ont sauvé physiquement et émotionnellement.”

Les promenades l’ont également encouragée à approfondir la photographie, l’un de ses passe-temps. Homann utilise son téléphone pour documenter ses promenades dans le quartier sur Instagram, partageant des scènes de feuillage, de fleurs et de décorations de vacances – ainsi que des plans occasionnels de journaux enroulés dans les allées de ses voisins, leurs gros titres marquant le passage du temps de pandémie.

Elle est également plus profondément connectée avec ses voisins – les autres promeneurs du matin, les promeneurs de chiens et autres.

“J’ai traversé toutes les saisons et tous les jours fériés – en admirant les festivités et la décoration des maisons que je passe”, a déclaré Homann, qui travaille en tant que consultant en recherche de cadres dans le domaine des soins de santé. “J’ai vu des familles ramener des chiots et des bébés à la maison.”

Homann marche maintenant de quatre à cinq milles par jour, presque tous les jours. Son mari la rejoint rarement – ​​la plupart du temps, elle y va en solo. Elle a perdu 25 livres et son taux de cholestérol a baissé.

Mais pour elle, le plus grand avantage de ses promenades pourrait être psychologique.

“Ils m’ont apporté de la joie et une perspective que je transmets aux autres”, a-t-elle déclaré. “Cela a été le plus beau cadeau – un cadeau que j’ai eu la capacité de me faire depuis le début, mais que je n’aurais probablement pas eu sans la pandémie. En conséquence, COVID représentera toujours un tournant positif pour moi – un virage précieux dans mon vie pour laquelle je suis reconnaissant.”